alert-erroralert-infoalert-successalert-warningarrow-left-longbroken-imagecheckmarkcontact-emailcontact-phonecustomizationforbiddenlockedpersonalisation-flagpersonalizationrating-activerating-inactivesize-guidetooltipusp-checkmarkusp-deliveryusp-free-returnsarrow-backarrow-downarrow-leftarrow-right-longarrow-rightarrow-upbag-activebag-inactivecalendar-activecalendar-inactivechatcheckbox-checkmarkcheckmark-fullclipboardclosecross-smalldownloaddropdowneditexpandhamburgerhide-activehide-inactivelocate-targetlockminusnotification-activenotification-inactivepause-shadowpausepin-smallpinplay-shadowplayplusprofilereloadsearchsharewishlist-activewishlist-inactivezoom-outzoomfacebookgoogleinstagram-filledinstagrammessenger-blackmessenger-colorpinterestruntastictwittervkwhatsappyahooyoutube
Style / février 2021
Danielle Rines, Reebok Editorial

Compositrice et interprète, AWA croit en l'amour de soi

En attendant la sortie de la Club C Legacy de Reebok, AWA nous livre ses conseils pour relâcher la pression. Pour elle, le métier d'artiste doit rimer avec sérénité.

« A bad bitch who meditates » (une battante qui fait de la méditation). Voilà comment la chanteuse et compositrice suédoise Awa Santesson se décrit dans sa bio Instagram. Du haut de ses 23 ans, cette artiste s'apprête à conquérir le monde. De nature très terre à terre, Awa veut surtout être à la hauteur de ses propres attentes. Tandis que sa carrière continue de décoller, la chanteuse prend le temps de méditer et d'apprendre à se connaître pour rester motivée et garder la tête froide.
 
Sa créativité débordante et sa passion pour la musique l'encouragent à se dépasser. Mais elle n'en serait pas arrivée là sans son incroyable connaissance d'elle-même ni sa volonté de toujours préserver sa santé mentale. « Dans la vie, il n'y a rien de plus important que d’être bien dans sa tête », explique-t-elle. « Je fais des crises d'angoisse et je souffre de dépression. Je sais très bien ce que c'est que de perdre de vue qui on est vraiment ». 
 
Ayant de moins en moins de temps libre, Awa apprécie les moments où elle peut enfin se ressourcer. Tout comme elle, Reebok croit en l'importance de ces moments d'introspection qui nous permettent d’écrire notre histoire. La Club C Legacy de Reebok, qui sortira le 15 février, encourage cet état d'esprit. Cette chaussure puise son inspiration dans l'une des principales valeurs de la marque : trouver son équilibre pour mieux atteindre ses objectifs. Cette sneaker iconique aux pieds, Awa nous explique comment elle fait pour déconnecter et tracer son propre chemin vers le succès. 
 
Awa1



Prendre le temps de souffler

Tu penses que s'accorder une pause pour se recentrer sur toi est égoïste ? Détrompe-toi. Awa estime qu'il est parfois vital de s'isoler pour se reconnecter. « Je garde du temps pour méditer et faire du sport (que je sois en tournée ou en studio). Pour moi, c'est aussi important qu'une réunion professionnelle. Je chante mieux et je suis plus performante si je me sens apaisée ». 
 
Comment fait-elle pour se recentrer sur elle-même ? Elle ne se met jamais la pression. « Depuis que je ne me conforme plus aux attentes des autres, mes projets sont beaucoup plus aboutis et tout est plus naturel et authentique. J'essaye de me concentrer sur une seule chose à la fois pour ne pas m’éparpiller et économiser mon énergie. Je préfère me focaliser sur ce que je peux maîtriser ».
 
Pour se détendre et s'offrir une parenthèse de douceur, Awa s'entoure de fleurs, de cristaux, de bougies et d'encens (et parfois elle se met à danser). « Pour prendre soin de soi, il faut être à l'écoute de son corps et de son esprit. Si tu te sens fatigué.e, repose-toi. Si tu as envie de décompresser et de t'amuser, mets de la musique à fond et danse. Il faut retrouver sa joie de vivre en faisant renaître son enfant intérieur ». 
 

 

La musique pour libérer son énergie

Si 2020 a été une année compliquée pour bon nombre d'entre nous, Awa a choisi de prendre cette période éprouvante à contre-pied en s'en inspirant. Sa musique est le reflet de sa santé mentale et de son bien-être. « J'ai vraiment l'impression que je dois rester authentique et défendre ce en quoi je crois. Qui sait, cela pourrait aider quelqu'un qui traverse une période difficile ou qui tente de réaliser ses rêves. J'essaye de construire un héritage joyeux et positif ».
 
Beaucoup d'entre nous voient la musique comme une échappatoire et c'est justement cette notion d’évasion qu'Awa veut transmettre. « La musique occupe une place importante dans nos vies et elle a une grande influence sur notre humeur. C'est dingue comme parfois on se sent triste et en mettant simplement une musique, on se sent apaisé. J'appelle ça de la magie »
 
Awa2
 
 

Elle reste fidèle à son message

En réussissant à lâcher prise, Awa a pu aborder ses projets différemment. « J'essaye de trouver le bonheur dans les choses les plus simples et je n’hésite jamais à créer un morceau un peu "bizarre" », confie-t-elle. « On se prend parfois trop la tête alors que bien souvent, la première idée est la bonne. Faire de sa santé mentale une priorité lui permet de chasser les ondes négatives et de trouver l'inspiration. Awa réussit toujours à trouver du temps pour elle. Cela lui permet de montrer au monde entier qui elle est vraiment et de créer des musiques à son image. « Je croque la vie à pleine dents et je reste fidèle à moi-même quoi qu'il arrive ».
 
La chanteuse partage son quotidien sur Instagram et gère également la page @badbitchreminder. Ce compte publie des messages inspirants et positifs qui rappellent à ses followers qu'ils méritent tou.tes de trouver l'amour et le bonheur. « J'aimerais que tout le monde prenne conscience de ses capacités, soit bienveillant et ne se contente pas du minimum. Je souhaite inspirer la joie, l'accomplissement et la tolérance. » Awa est une personne authentique qui a les pieds sur terre. C'est cet état d'esprit qui lui permet de raconter son histoire à travers la musique.
Style / février 2021
Danielle Rines, Reebok Editorial
Tags