alert-erroralert-infoalert-successalert-warningarrow-left-longbroken-imagecheckmarkcontact-emailcontact-phonecustomizationforbiddenlockedpersonalisation-flagpersonalizationrating-activerating-inactivesize-guidetooltipusp-checkmarkusp-deliveryusp-free-returnsarrow-backarrow-downarrow-leftarrow-right-longarrow-rightarrow-upbag-activebag-inactivecalendar-activecalendar-inactivechatcheckbox-checkmarkcheckmark-fullclosecross-smalldropdowneditexpandhamburgerhide-activehide-inactivelocate-targetlockminusnotification-activenotification-inactivepause-shadowpausepin-smallpinplay-shadowplayplusprofilereloadsearchsharewishlist-activewishlist-inactivezoom-outzoomfacebookgoogleinstagram-filledinstagrammessenger-blackmessenger-colorpinterestruntastictwittervkwhatsappyahooyoutube
/ octobre 2020
Danielle Rines, Reebok Editorial

“Think Minion” (Pense Minion) avec le réalisateur Kyle Balda

On l'attendait avec impatience : la collection Reebok x Minion est enfin là. Découvrez cette collab déjantée avec le réalisateur Kyle Balda, qui nous parle de sa passion pour les petits envahisseurs jaunes.

Leurs ambitions diaboliques les rendent... craquants. Ils sont petits, jaunes, affublés d'une salopette bleue et de lunettes de plongée et raffolent des bananes. Vous l'aurez compris, on est bien loin des traditionnels méchants du cinéma. On pourrait même dire que les Minions ont révolutionné le concept du méchant décidé à conquérir le monde : ils parlent une langue incompréhensible et enchaînent les mésaventures cocasses ! Au service du super méchant Gru, ces petites créatures jaunes ont vite fait chavirer le cœur des spectateurs pour devenir des héros à part entière. Leur humour décalé et leurs aventures rocambolesques y sont pour beaucoup. Derrière les péripéties de ces « méchants » inventifs et attachants se cachent de véritables génies à l'imagination débordante. Parmi eux, le réalisateur Kyle Balda, qui a joué un rôle important dans la création de chacun des films. 
 
 
Dès sa sortie, la franchise "Moi, moche et méchant" est devenue un phénomène culturel mondial. « Je travaille dans l'univers "Moi, moche et méchant" depuis le premier jour, » nous a confié Balda. « Tout d'abord en tant que chef de la composition pour le film "Moi, moche et méchant", et ensuite en tant que réalisateur pour "Minions", "Moi, moche et méchant 3" et "Minions 2 : Il était une fois Gru". » Le dernier film, "Minions 2 : Il était une fois Gru", met en scène un jeune Gru de 12 ans qui aspire à devenir le plus grand méchant de tous les temps. Bien décidé à intégrer un groupe de super méchants, les Vicious 6, il se lance dans sa toute première mission, secondé par ses fidèles Minions. 
 
Pour Balda, ces derniers sont bien plus que des personnages derrière un écran. Il nous raconte qu'avec ce nouveau film, il a eu l'impression de retrouver des amis de longue date. « J'étais tellement heureux de retrouver Kevin, Stuart et Bob (les trois principaux Minions) dans le dernier film. Ils sont sans l'ombre d'un doute l'aspect du film que je préfère. Pour moi, ils sont vraiment vivants, et c'est ce que je ressens quand je travaille sur les scènes et les animations. Ce sont eux qui me disent qui ils sont et quelle direction ils veulent prendre, comme s'ils avaient un esprit bien à eux. » 
 
 
En amont de la sortie du film l'été prochain et en l'honneur de vos méchants préférés, Reebok a dévoilé la collection Reebok x Minion. Créée en collaboration avec Illumination Entertainment et Universal Brand Development, la collection reprend les silhouettes emblématiques de Reebok : une Instapump Fury et une Club C « minionisées », une Question Mid tout droit sortie du labo de Gru, et enfin une Instapump Fury et une Club C inspirées des Vicious 6. Comme les Minions, ces modèles ont quelque chose de malicieux, avec des détails cachés dans chaque paire. Sont également comprises dans la collection un crop top, un T-shirt à manches courtes et un T-shirt à manches longues en édition limitée. En d'autres mots, une panoplie complète pour rejoindre l'armée des Minions ! 
 
Balda est ravi de voir les Minions incarnés d'une toute nouvelle façon. « C'est vraiment super ! J'adore la façon dont les motifs Minion se fondent dans le design. Les chaussures sont fidèles a l'ADN de Reebok, avec des petites touches de Minions, un peu comme des œufs de Pâques. » Chaque fan des Minions trouvera son bonheur dans cette collection, en fonction de son style et de ses envies de collectionneur. « J'ai une préférence pour la Club C Vicious 6 et je pense que c'est la paire que je pourrais porter sans problème. Son style est discret, comme ma façon de m'habiller.  Cela dit, j'adore les yeux de Stuart sur l'Instapump Fury 'Minions’. Pour moi, c'est le modèle le plus fun. » Vous avez vraiment l'impression d'être dans le film, vous passez d'un Minion au labo et pouvez même devenir membre des Vicious 6. Les possibilités sont infinies.
 
 
La collection se focalise sur les temps forts du nouveau film, qui sont nombreux. Le moment préféré de Balda ? Une scène qui, à elle seule, résume le côté absurde des Minions qui les rend si sympathiques. « Le Kung Fu ! L'intrigue de "Minions 2 : Il était une fois Gru" est la suivante : Kevin, Stuart et Bob sont en mission pour sauver Gru. Le film se passe dans les années 70 à San Francisco, et, bien entendu, les Minions sont persuadés qu'ils doivent apprendre le Kung Fu pour sauver leur « mini-boss ».  Ils demandent à Master Chow (Michelle Yeow) de leur enseigner cet art, et cette dernière se retrouve face à des élèves bien difficiles. » Et il n'y a pas que Master Chow qui a eu du fil à retordre. Les animateurs ont eux aussi eu des défis à relever. Certains aspects, explique Balda, ont été difficiles à rendre en images. « L'un des plus grands challenges auxquels les animateurs ont dû faire face a été de reproduire l'étrange personnalité de Gru dans une version plus jeune du lui-même. Ils devaient rester fidèles aux nuances subtiles qui caractérisent le personnage.  De la même manière, faire faire du Kung Fu aux Minions a été un vrai défi sportif compte tenu de la taille de leurs jambes. »
 
 
Le thème central du film est la relation spéciale entre Gru et les Minions. Ils ont tellement envie d'accéder au statut de méchant et d'aider Gru à réaliser ses projets machiavéliques qu'ils feraient n'importe quoi pour lui. Ce sont cette loyauté indéfectible et cet amour sans bornes pour l'ingéniosité maléfique de Gru qui provoquent les scènes cocasses du film. « Les Minions veulent être des méchants sans réellement saisir ce que cela signifie, » poursuit Balda. « Ce qu'ils désirent le plus au monde c'est aider Gru, et ce même s'ils échouent à chaque fois. Ils sont la définition même des petits soldats, et même si on ne comprend pas leur langue, on devine leurs pensées et leurs sentiments, et c'est ce qui fait qu'on peut s'identifier à eux. » 
 
Si comme des millions de personnes à travers le monde vous avez vous aussi succombé au charme des Minions, ne ratez pas cette collection entièrement dédiée à vos personnages préférés.
/ octobre 2020
Danielle Rines, Reebok Editorial