Icons/Social/GoogleCreated with Sketch.
/ avril 2019
Danielle Rines, Reebok

Jean Chang élève la sneaker au rang d’œuvre d'art

À la fois mannequin et graphiste, Jean Chang exprime son talent dans deux univers différents : l'art et la mode. Il s'inspire de ses propres expériences pour laisser libre cours à sa créativité.

« On ne sait jamais ce que l'avenir nous réserve et je trouve ça fascinant. Qui va-t-on rencontrer ? Que va-t-on apprendre ? Il faut vivre chaque jour comme si c’était le dernier. » explique-t-il.

Jean Chang n'est pas du genre à ressasser le passé. Aussi à l'aise sur un podium que devant un croquis, il consacre autant de temps à ses deux passions.  Monotonie et conformisme ne font pas partie de son vocabulaire. Il préfère se démarquer, prendre des risques et relever tous les jours de nouveaux challenges pour continuer d'avancer.

DMX_4

« Chaque instant, chaque seconde est une nouvelle chance. Il faut la saisir. Faire que chaque moment compte vraiment. À quoi bon s'accrocher au passé quand on peut profiter du présent pour se réinventer ? »

Séduit par cette philosophie, Reebok Classic s'est associé à Jean Chang à l'occasion de la réédition de la DMX Daytona. Née dans les années 90 et sortie en 2000, la DMX Daytona arbore une tige élégante très épurée et une semelle intermédiaire équipée de la technologie DMX à déplacement d'air.

DMX_3

Déjà en avance sur son temps lors de sa conception, la technologie DMX reste incroyablement innovante. Cette chaussure audacieuse et futuriste a mis à ses pieds toutes celles et ceux qui avaient soif de renouveau. Inspirée par les innombrables perspectives qu'offrait le nouveau millénaire, la DMX Daytona était l’alliée idéale pour partir explorer d'autres horizons.

Jean Chang est animé par la même soif de découverte. Tout comme la DMX Daytona qui a été redessinée de façon totalement inattendue, Jean adore surprendre et n'a pas peur de l'inconnu. 

Il aime aller à contre-courant et côté style, il ne porte que du noir. Dans un monde où il est parfois si simple de se créer un look beaucoup trop compliqué, Jean joue la carte de la sobriété avec des tenues épurées qui donnent le ton.

DMX_2

« Je préfère me démarquer en restant moi-même. On est tous différents, chacun a sa propre personnalité, alors mieux vaut mettre en avant son authenticité ».

Jean a d'ailleurs un tatouage Earth is Not My Home (la Terre n'est pas ma maison) qui symbolise son envie de viser la lune. Il s'est également fait tatouer plusieurs de ses devises.

« C'est important de chercher à se dépasser dans tout ce que l'on entreprend. Sur l'un de mes tatouages il y a écrit ‘Do nothing but the best’ (Vise l'excellence). C'est une phrase qui me représente bien. »

DMX_1

La clé du succès selon lui ? Revendiquer sa singularité, l'exprimer dans ses œuvres et défricher de nouveaux terrains de jeux créatifs.

/ avril 2019
Danielle Rines, Reebok
Derniers articles
CrossFit® / mars 30, 2020
Brittany Burke, Reebok Editorial
Garde la forme pendant le confinement avec ces trois exercices de musculation
Style / mars 27, 2020
Danielle Rines, Reebok Editorial
Comment la Reebok Pump est devenue une icône dans le monde des sneakers
Style / mars 06, 2020
Charli Cohen, Techwear Designer and Social Activist
Charli Cohen revient sur son burn out et sur l'importance de prendre soin de soi