Icons/Social/GoogleCreated with Sketch.
Style / mars 2020
Danielle Rines, Reebok Editorial

Comment la Reebok Pump est devenue une icône dans le monde des sneakers

Née il y a 30 ans, cette technologie iconique n’a pas cessé de marquer les esprits

À l’époque où les fabricants de chaussures étaient en quête de prouesses technologiques et d’innovations, Reebok a trouvé le moyen de surpasser tous ses concurrents avec Reebok Advanced Concepts .  

EF3014_SL_eCom  

Reebok Instapump Fury OG.

Formée à la fin des années 80, l’équipe Reebok Advanced Concepts (RAC) a donné naissance à des idées innovantes et parfois révolutionnaires chez Reebok. Ce groupe est devenu incontournable dans le monde des sneakers. Tandis que l’équipe travaillait sur le lancement des Split Sole, des DMX et des 3D Ultralite, elle a eu une idée si innovante que l’on en parle encore aujourd’hui .  

En 1989, Reebok a créé THE PUMP, une chaussure de légende qui a marqué la fin des années 80 et le début des années 90. THE PUMP est devenue la signature de la marque dans le monde du basketball. L’homme à l’origine de THE PUMP n’est autre que Paul Litchfield, le responsable de l’équipe RAC. À l’époque, son idée était tout simplement révolutionnaire et la mettre en pratique semblait impossible. Les archives Reebok révèlent que la technologie PUMP se composait de coussinets gonflables intégrés à la chaussure, qui permettaient au sportif d’ajuster la chaussure à son pied de façon personnalisée en gonflant ou en dégonflant les zones situées autour de la cheville et du pied, pour bénéficier d’une meilleure stabilité et d’un maintien accru. Cette conception ingénieuse intégrait des coussins d’air capitonnés afin qu’une quantité d’air limitée atteigne les zones les plus flexibles du pied afin de sécuriser les mouvements .

En consultant les archives Reebok, Paul Litchfield nous explique comment il a trouvé l’inspiration à l’origine de cette technologie innovante. C’est en essayant de résoudre l’un des problèmes des athlètes qu’il a eu la révélation .

« …C’est en écoutant les joueurs universitaires et professionnels que nous avons créé THE PUMP. Nous voulions créer une chaussure capable d’offrir un plus meilleur maintien. Comme les joueurs étaient de plus en plus grands et forts, les chaussures montantes étaient très imposantes. Aujourd’hui, ils ne porteraient pas de baskets aussi hautes, mais plutôt des modèles mi-hauts ou même bas, mais à l’époque, il fallait que la cheville soit maintenue. C’est dans cet esprit que nous avons créé THE PUMP. »

Reebok_Pump8

Après avoir créé deux prototypes, Paul Litchfield transmet le projet au designer Paul Brown afin qu’il imagine d’autres versions. Quatre à cinq jours lui ont suffi pour parvenir à un modèle concret.  

« J’ai donné les chaussures à Paul Brown. Il a décidé de placer le mécanisme THE PUMP sur la languette et la partie supérieure, mais aussi de donner un style basketball à la chaussure. Il a déplacé le mécanisme de libération au-dessus pour que tous les éléments prennent forme. C’est un véritable designer. J’ai vu les dessins et je me suis dit : « Bon sang, c’est ça ! ». C’était tellement génial que nous nous sommes lancés dans la création de la chaussure, pour donner vie à ce design. Nous avons vécu dix mois vraiment intenses », raconte Paul Litchfield.

Reebok_Pump_1

Cette sneaker signait seulement le début de la révolution Reebok Pump. Cette technologie innovante a porté tellement de noms qu’on ne les compte plus : on la connait sous le nom de Reebok Pump Retro ou encore Reebok Pump Original. Peu importe les noms que porte ce modèle, ils décrivent tous la même chaussure emblématique. Elle a aussi inspiré des collections exceptionnelles. Ancien propriétaire d’une boutique de sneakers et collectionneur, DJ Senatore a rassemblé environ 400 paires de Reebok Pumps, devenant ainsi le plus grand collectionneur de Pump au monde .

« Pour moi, tout est affaire de nostalgie. Je me souviens les avoir portées lorsque j’étais enfant. » raconte DJ Senatore. « Au début des années 2000, la Reebok Omni Lite a été rééditée en plusieurs coloris et je suis tombé dessus au centre commercial. J’en ai acheté trois ou quatre paires dans les coloris disponibles ; c’est là que tout a commencé. J’ai revendu tout ce que j’avais pour me concentrer uniquement sur les chaussures Reebok, j’aimais l’idée que cette passion ne soit pas commune et que peu de gens les collectionnent. Ça rendait ma collection vraiment unique. »

Véritable collectionneur, DJ Senatore est toujours à la recherche de Reebok Pumps. Peu importe le trajet qu’il doit faire, ses efforts valent toujours la peine .

Reebok_Pump9

« Il m’est arrivé de conduire jusqu’à Washington D.C. un vendredi soir pour le lancement d’un modèle, de dormir dans la voiture juste devant le magasin, puis d’acheter la paire avant de rentrer dans le New Jersey juste à temps pour ouvrir la boutique. Je me renseigne sur les magasins partout où je voyage, j’ai ramené des paires de Las Vegas et même d’Allemagne. »

Pour créer une telle collection, DJ Senatore a mis la main au portefeuille. Il a aussi reçu quelques modèles Reebok Pump de légende en cadeau de la part de Paul Litchfield, lui-même ! Car, bien sûr, les deux hommes sont amis. Cela ne pourrait pas mieux tomber !

« La première paire que je me suis achetée lorsque j’étais étudiant était la Reebok Omni Lite. Elle coûtait 100 $. Depuis, j’ai fait plusieurs bonnes affaires à 50 $. J’ai payé jusqu’à 450 $ pour des modèles originaux difficiles à trouver, et jusqu’à 1 000 $ pour une paire extrêmement rare. Je n’imaginais même pas la trouver un jour. Je suis aussi très chanceux, car mon ami Paul Litchfield a créé quelques paires spécialement pour moi. Pour moi, elles n’ont pas de prix. » 

Reebok_Pump_2

Tu veux faire comme DJ Senatore et commencer ta collection ? Tu as de la chance, les chaussures légendaires sont toujours d’actualité. Tu peux encore trouver plusieurs versions de THE PUMP, mais il faut y mettre le prix. Sur certains sites Internet, une paire de Reebok Pump Omni Lite Retro jamais portée peut se vendre 210 €, et le prix de la Reebok Pump Retro originale de 1989 peut grimper jusqu’à 290 €. D’autres versions plus abordables sont disponibles dans une fourchette de 80 à 140 €, une somme plus raisonnable si tu n’es pas en quête d’exclusivité .

Peu après la naissance du modèle original de 1992 et dans la même lignée, est apparue la technologie Reebok Instapump, nouvelle évolution de la PUMP. Les archives Reebok révèlent que cette technologie gonflait instantanément la chaussure pour un ajustement personnalisé optimal. La Instapump s’est faite connaître car elle intégrait une pompe capable de gonfler les coussinets avec du CO2 (idée incroyablement innovante pour le début des années 90, non ?!). Initialement conçue pour donner l’avantage aux athlètes lors des compétitions, cette sneaker était portée par les sportifs les plus sérieux .
  Reebok_Pump_4

En 1994, avec la Reebok Instapump Fury (ou Reebok Pump Fury), tous ceux qui pensaient qu’une chaussure de running sans lacets était inimaginable se sont rendus compte qu’ils se trompaient. Le créateur Steven Smith a créé une chaussure si unique qu’elle ne ressemblait à rien d’autre sur le marché. Et ça a fonctionné ! Selon les archives Reebok, la sneaker intégrait une pompe avec une poche d’air sur toute la longueur du pied à la place des lacets, ainsi que le matériau léger GraphLite au niveau de la semelle intermédiaire. La semelle extérieure fendue était un premier pas vers les futures créations dotées de la technologie Split Sole .   

Mais la technologie PUMP n’avait pas dit son dernier mot. De nouvelles versions de la PUMP ont conduit à la Fury 2 en 2003 et 2004, dotée du nouveau système Pump 2.0. Les archives Reebok montrent qu’une poche gonflable se remplissait d’air pendant la marche, supprimant ainsi le système de pompe manuelle. Et soyons honnêtes, son look était aussi super élégant!

Aujourd’hui, plus de 20 ans plus tard, la Instapump Fury est toujours considérée comme une avancée technologique majeure dans le domaine des sneakers. De nouvelles versions de la basket sont toujours disponibles chez Reebok Leur popularité n’est clairement plus à prouver.

Reebok_Pump_7  

Pump Supreme.

Pour les 20 ans de l’Instapump Fury en 2014, Reebok a sorti 27 collaborations exclusives et modèles anniversaire, créant l’effervescence auprès des amateurs de sneakers qui se les arrachaient. Après plusieurs collaborations célèbres avec des créateurs incontournables et des influenceurs, la sneaker garde son statut de légende et continue d’inspirer de nouvelles innovations à ce jour .

Style / mars 2020
Danielle Rines, Reebok Editorial
Tags