alert-erroralert-infoalert-successalert-warningarrow-left-longbroken-imagecheckmarkcontact-emailcontact-phonecustomizationforbiddenlockedpersonalisation-flagpersonalizationrating-activerating-inactivesize-guidetooltipusp-checkmarkusp-deliveryusp-free-returnsarrow-backarrow-downarrow-leftarrow-right-longarrow-rightarrow-upbag-activebag-inactivecalendar-activecalendar-inactivechatcheckbox-checkmarkcheckmark-fullclipboardclosecross-smalldownloaddropdowneditexpandhamburgerhide-activehide-inactivelocate-targetlockminusnotification-activenotification-inactivepause-shadowpausepin-smallpinplay-shadowplayplusprofilereloadsearchsharewishlist-activewishlist-inactivezoom-outzoomfacebookgoogleinstagram-filledinstagrammessenger-blackmessenger-colorpinterestruntastictwittervkwhatsappyahooyoutube
Style / mars 2018
Ali Cerasuolo, Global Newsroom

Un artiste qui se cache pour mettre en avant ses œuvres

Felipe Pantone est un graffeur passionné. Sa ferveur se ressent dès qu'il s'exprime sur son art, même s'il tient à rester anonyme.

Felipe n'a jamais dévoilé sa véritable identité et il cultive ce mystère en portant un masque et des lunettes de soleil.

« Pour moi, le graffiti tient plus du jeu que de l'art », affirme Felipe.

Ses créations reconnaissables entre mille ont envahi le monde et l'artiste ne compte pas s'arrêter.  Chacune de ses œuvres joue la carte de l'audace.

La Club C Montana Cans de Reebok Classics, une chaussure à la fois contemporaine et classique, symbolise la passion de Felipe pour le graffiti et son intransigeance. 

De nombreux grands artistes, qui tiennent à rester 100 % eux-mêmes, ont participé à la campagne mondiale de Reebok Classics « Always Classic ». Cette campagne publicitaire pleine d’énergie place sur le devant de la scène plusieurs modèles classiques, dont la Club C Montana Cans, pour s’adresser à celles et ceux qui osent se dépasser et que rien n’arrête. 

Créée en 1985, la Club C avait pour vocation d'améliorer les performances des joueurs sur les courts de tennis. Des courts à la rue, la Club C a rapidement su se rendre indispensable. La collaboration entre la Club C et Montana Cans, c'est le mariage entre un modèle culte et des coloris et designs éclatants. 

Les couleurs vives de Montana Cans alliées au style urbain de Felipe Pantone ont permis de créer une chaussure unique. Les Montana Cans se démarquent constamment à l'image des œuvres sans limites de Felipe Pantone. 

« Au début, je portais un masque pour éviter que mon visage ne se retrouve sur Internet ou dans des magazines, car je graffais principalement de façon illégale », avoue Felipe.

Cet accessoire qui lui permettait d'échapper à la police fait désormais partie intégrante de son personnage. Son audace l'a aidé à se faire un nom dans le monde du street art et à exporter son art à l'international.  

« Je veux que mon nom soit connu dans le plus de villes possibles et que mon style se décline à l'infini », déclare Felipe.

Felipe appose sa signature à travers le monde en créant ses propres règles et en n'obéissant qu'à son instinct. Il trace son propre chemin. En restant anonyme, il se met en retrait et permet à ses œuvres de briller.

 

« Les artistes qui se cachent sont généralement mal vus », déplore Felipe.

« Mais en masquant mon identité, je mets mes graffitis sous le feu des projecteurs. »

Que signifie être classique pour vous ? Envoyez un tweet à @ReebokClassics avec le hashtag #AlwaysClassic et dites-nous tout !

Style / mars 2018
Ali Cerasuolo, Global Newsroom
Tags