alert-erroralert-infoalert-successalert-warningarrow-left-longbroken-imagecheckmarkcontact-emailcontact-phonecustomizationforbiddenlockedpersonalisation-flagpersonalizationrating-activerating-inactivesize-guidetooltipusp-checkmarkusp-deliveryusp-free-returnsarrow-backarrow-downarrow-leftarrow-right-longarrow-rightarrow-upbag-activebag-inactivecalendar-activecalendar-inactivechatcheckbox-checkmarkcheckmark-fullclipboardclosecross-smalldownloaddropdowneditexpandhamburgerhide-activehide-inactivelocate-targetlockminusnotification-activenotification-inactivepause-shadowpausepin-smallpinplay-shadowplayplusprofilereloadsearchsharewishlist-activewishlist-inactivezoom-outzoomfacebookgoogleinstagram-filledinstagrammessenger-blackmessenger-colorpinterestruntastictwittervkwhatsappyahooyoutube
Style / mars 2018
Danielle Rines, Global Newsroom

Atiba Jefferson devant l’objectif

Sur le plateau, dès la première prise de vue, le photographe Atiba Jefferson est dans son élément.

Tandis qu’il se fraye un chemin dans le studio, il met tout le monde à l’aise. Il échange avec l’équipe, plaisante et se rapproche de son sujet pour être certain de capturer un instant unique. 

Pour la campagne publicitaire de Reebok Classics « Always Classic » (Toujours Classique), Atiba a passé des journées entières à photographier des stars comme Lil Yachty, Teyana Taylor ou encore les Rae Sremmurd. Son style de photo urbain et branché collait parfaitement à l’objectif de cette campagne publicitaire pleine d’énergie.

« Je fais en sorte que mes portraits soient toujours fidèles à la réalité. » explique-t-il.  

« Ce qui compte pour moi, c’est que mon sujet ait envie de me raconter une histoire authentique. Je ne suis pas le genre de photographe qui va pousser ses sujets à jouer un rôle. Je pense que mes photos montrent les personnes telles qu’elles sont. »

Même si c’est essentiellement derrière l’objectif qu’Atiba Jefferson révèle toute l’étendue de son talent, il nous a autorisé à faire une petite entorse à la coutume en se laissant photographier par ses sujets avec un appareil photo à l'ancienne sur le plateau. 

C’était la seule manière de raconter son histoire à travers le regard de ses sujets. 

« Pour moi, c’était génial, ça n’a pas vraiment été fait avant. » raconte-t-il. 

« C’était amusant de pouvoir me mettre à la place de mes sujets et qu’ils se mettent à la mienne. Vous m’avez fait découvrir un nouvel aspect de la photographie. »

La campagne « Always Classic » de Reebok Classics s’adresse à ceux qui ne craignent pas de repousser leurs limites et que rien ne peut arrêter. La mission d’Atiba était de mettre en valeur l’important héritage des modèles Reebok Classics tout en racontant une nouvelle histoire. Mission accomplie !

Il a rassemblé des histoires et des personnalités différentes pour obtenir un résultat qui lui ressemble. Le plus important, pour lui, n’est pas de se plier aux normes mais de capturer des moments vrais.  

« J’ai commencé la photo pour immortaliser des choses que j’aimais. » se souvient-il. 

« Je ne prendrai jamais quelque chose en photo parce que ça a l’air sympa, je prends des photos car je m’identifie à mon sujet et que je l’admire. En faisant ce que j’aime, je n’ai jamais l’impression de travailler. »

Les artistes photographiés viennent d’horizons différents. Certains sont mannequins, d’autres graffeurs, mais ils ont tous un point commun : le style « classique ». La campagne « Always Classic » de Reebok Classics réunit plusieurs artistes qui n’ont pas peur d’être eux-mêmes. 

Pendant les shootings photo, Atiba a particulièrement aimé voir les œuvres du graffeur Felipe Pantone prendre vie sur le plateau pour la Club C Montana Cans. 

« C’était fantastique de le voir à l'œuvre avec sa peinture et tout le reste. C’est très impressionnant d’avoir l’artiste en pleine action juste devant soi. » ajoute-t-il.

Avec leur grain de folie et leur look branché, la complicité du duo de hip hop Rae Sremmurd ne lui a pas échappé non plus.

« L’énergie de Swae Lee et de Slim Jxmmi était simplement géniale. » raconte-t-il. 

« J’ai moi aussi un frère, c'est super de voir deux frères aussi soudés. »

Cette fois-ci, Atiba Jefferson était aussi devant l’objectif. Et les clichés développés au fur et à mesure laissent entrevoir un style bien à lui. Il assure dans ses Reebok Classic et réussit à ajouter sa touche personnelle.

« Je m’habille de façon pratique. » confie-t-il. « Je mets des tenues confortables dans lesquelles je me sens bien. C’est pourquoi vous ne me verrez jamais prendre des photos en costume. »

Sa philosophie en dit long sur ce qui le différencie des autres, en tant qu’homme et en tant qu'artiste. À la fin du shooting, alors que tout le monde s'apprête à lever le camp, la journée se termine comme elle a commencé : avec un sourire et de la bonne humeur.

« Il faut toujours rester positif. Pour moi, c’est la meilleure façon d’apprécier la vie. » dit-il. 

« La vie nous envoie de nombreuses épreuves et si nous les laissons prendre le dessus, nous n’accomplirons rien. C'est ce qui m’a permis d’arriver jusqu’ici, il faut croire que ça marche. »

Comment exprimez-vous votre style ? Envoyez un tweet à @ReebokClassic avec le hashtag #AlwaysClassic et montrez-nous !

Style / mars 2018
Danielle Rines, Global Newsroom
Tags