alert-erroralert-infoalert-successalert-warningbroken-imagecheckmarkcontact-emailcontact-phonecustomizationforbiddenlockedpersonalisation-flagpersonalizationrating-activerating-inactivesize-guidetooltipusp-checkmarkusp-deliveryusp-free-returnsarrow-backarrow-downarrow-left-longarrow-leftarrow-right-longarrow-rightarrow-upbag-activebag-inactivecalendar-activecalendar-inactivechatcheckbox-checkmarkcheckmark-fullclipboardclosecross-smalldownloaddropdowneditexpandhamburgerhide-activehide-inactivelocate-targetlockminusnotification-activenotification-inactivepause-shadowpausepin-smallpinplay-shadowplayplusprofilereloadsearchsharewishlist-activewishlist-inactivezoom-outzoomfacebookgoogleinstagram-filledinstagrammessenger-blackmessenger-colorpinterestruntastictwittervkwhatsappyahooyoutube
Running / août 2017
Natalie Chladek, Global Newsroom

Le meilleur entraînement de running en groupe

Avis aux Ragnariens, aux fans de cross et à tous les membres d'un club de running !

Nous avons l'entraînement qu'il vous faut.

On pense souvent que le running est un sport solitaire, mais courir en groupe présente de nombreux avantages.

Cela vous permet de vous motiver les uns les autres, de comparer vos performances et de vous sentir responsable vis-à-vis de vos partenaires. Alors pourquoi ne pas tenter l'expérience ? 

Pete Rea, coach en running chez ZAP Fitness a accompagné plus d'une trentaine de runners jusqu'aux épreuves de qualification pour les Jeux olympiques. Il confirme notre théorie : 

« Les athlètes ont tous des jours sans. Pour leur bien-être mental et physique, il est donc primordial qu'ils évoluent au sein d'un groupe où chacun se soutient mutuellement, » explique-t-il.

L'un des entraînements les plus populaires auprès des athlètes de ZAP est le fartlek de 6:00 à 1:00.  

Le fartlek est une séance d'entraînement running où l’on fractionne sa course en périodes rapides et lentes.

Il s'agit ainsi d'alterner courses de fond et phases d'accélération intenses.

Les variations de rythme de cet exercice permettent d'allier les bienfaits de la vitesse à ceux de l'aérobie, tout en s'amusant avec ses partenaires de running.  Ces phases de course étant calculées en durée et non en distance, vous pouvez pratiquer le fartlek sur n'importe quel terrain.

« Cet entraînement de 31 minutes (sans compter l'échauffement) permet d'augmenter ses performances en course de vitesse et d'améliorer sa résistance ainsi que le seuil d'anaérobie du corps, soit la vitesse maximum à partir de laquelle l’aérobie n'est plus suffisante, quelle que soit la distance, » explique Pete.

Entraînement

Courez de façon contrôlée et à vitesse modérée pendant 15 à 18 minutes pour vous échauffer. 

Fartlek 1

Courez à un rythme modéré (10 à 15 sec/km plus lent que votre rythme habituel pour une course de 10 km) pendant 6 minutes.  Continuez tranquillement par un jogging de 3 minutes.

Fartlek 2

Adoptez une allure légèrement plus rapide ou 5 à 7 secondes plus lente que celle de votre premier fartlek, pendant 5 minutes. Enchaînez avec un jogging de 2 minutes et demi pour bien récupérer. 

Fartlek 3

Augmentez encore votre rythme et conservez cette allure pendant 4 minutes. Continuez tranquillement par un jogging de 2 minutes.

Accélérez et courez au rythme de vos courses de 5 km pendant 3 minutes. Récupérez avec un jogging de 1 minute et demi.

Fartlek 4

Lancez-vous dans une course à pleine vitesse pendant 1 minute. Votre rythme doit être légèrement plus rapide que celui que vous adoptez pour une course de 5 km, mais plus modéré qu'un sprint pour atteindre 90 à 95 % de vos capacités.

Accordez-vous une pause de 1 minute puis enchaînez avec une course rapide de 1 minute.

Fartlek 5

Répétez le Fartlek 4 : 1 minute à pleine vitesse, 1 minute de pause et un sprint de 1 minute. 

Quel est votre entraînement en groupe préféré ?  Dites-le nous en tweetant @Reebok !

Running / août 2017
Natalie Chladek, Global Newsroom