alert-erroralert-infoalert-successalert-warningbroken-imagecheckmarkcontact-emailcontact-phonecustomizationforbiddenlockedpersonalisation-flagpersonalizationrating-activerating-inactivesize-guidetooltipusp-checkmarkusp-deliveryusp-free-returnsarrow-backarrow-downarrow-left-longarrow-leftarrow-right-longarrow-rightarrow-upbag-activebag-inactivecalendar-activecalendar-inactivechatcheckbox-checkmarkcheckmark-fullclipboardclosecross-smalldownloaddropdowneditexpandhamburgerhide-activehide-inactivelocate-targetlockminusnotification-activenotification-inactivepause-shadowpausepin-smallpinplay-shadowplayplusprofilereloadsearchsharewishlist-activewishlist-inactivezoom-outzoomfacebookgoogleinstagram-filledinstagrammessenger-blackmessenger-colorpinterestruntastictwittervkwhatsappyahooyoutube
Studio / janvier 2017
Danielle Rines, Global Newsroom

Ce que les mains d’un coach symbolisent

Lorsque nous regardons nos mains, nous y voyons des cicatrices, des marques, des imperfections... les blessures du quotidien. Le témoignage de nos efforts.

Mais quand Lissa Bankston, Master coach LES MILLS, regarde ses mains, elle ne voit pas uniquement les efforts passés, elle voit les mains de sa mère.

« Ces derniers temps, mes mains se sont mises à ressembler à celles de mère, » raconte-t-elle. « Lorsque je regarde mes mains, cela me rappelle quand j’étais toute petite et que je voyais ma mère accomplir toutes ces tâches difficiles. »

Les mains de Lisa lui rappellent la façon dont sa mère s’est occupée d’elle pendant son enfance. Ce sont ses parents qui lui ont donné cette éthique de travail qui l’a menée là où elle en est aujourd’hui. 

« Je suis ce que je suis grâce à leur engagement, leurs efforts et parce qu'ils croyaient en moi, » explique-t-elle. « Je fais un travail vraiment difficile dans lequel j’ai besoin de beaucoup de soutien et de personnes qui savent vraiment qui je suis et qui me connaissent intimement pour que je puisse faire mon travail en donnant le meilleur de moi-même. »

L’histoire de Lisa est reprise dans le spot publicitaire « Hands », dans le sillage de la campagne Reebok 2017 « Be more human » (révélez ce qui est en vous). Dans cette vidéo, nos mains sont mises en valeur et sont le témoin de nos efforts, de nos réussites et de nos échecs.    

Le métier de Lisa Bankston consiste à rencontrer et entraîner de nouvelles personnes tous les jours. Ses mains lui permettent d’appliquer dans la salle de sport les leçons qu’elle a apprises étant enfant.

« Nous avons cette chance unique de pouvoir toucher et aider tout le monde. Et pour ceux qui n’ont pas eu un père et une mère comme les miens, qui ont toujours été là pour moi, je deviens cette personne pour eux. Je deviens leurs mains, » poursuit Lisa. « Ils ont besoin de soutien, d’amour et d’encouragement. »

Ses mains expriment sa passion lorsqu’elle donne un cours. Ses mains lui permettent de faire quasiment 1 000 reps pendant un cours tel que le BODYPUMP™ LES MILLS. Ses mains lui permettent non seulement de soutenir les autres, mais également de faire tomber les barrières.

« Il y a de nombreuses idées préconçues sur la musculation et les femmes, » dit-elle. « Rien ne me fait me sentir plus puissante. Pas seulement parce que je tiens des poids avec mes mains, mais parce que c’est difficile. »

De ces défis naît un esprit d’équipe.

« Parfois, pendant un cours, j’ai l’impression que je vais lâcher le poids mais alors, je regarde autour de moi, et je vois que tout le monde s’accroche, alors je fais pareil, » explique-t-elle.

Lisa continue à mettre en place ce système de soutien dans le studio, qui se fonde sur les efforts et sur le fait de savoir que chaque jour, elle va offrir à quelqu’un les encouragements dont cette personne a besoin.

« Nous ne réalisons pas l’effet que nous pouvons avoir en étant simplement là, en étant présent et en faisant notre travail, » dit-elle.

« Je suis très excitée par l’avenir : aller travailler, avoir un contact tactile avec les autres et faire partie de leur expérience. » 

Vous aussi, vos mains en disent long sur vous ?  Partagez votre histoire en tweetant  @Reebok et en taggant #BeMoreHuman.

Studio / janvier 2017
Danielle Rines, Global Newsroom
Tags