alert-erroralert-infoalert-successalert-warningbroken-imagecheckmarkcontact-emailcontact-phonecustomizationforbiddenlockedpersonalisation-flagpersonalizationrating-activerating-inactivesize-guidetooltipusp-checkmarkusp-deliveryusp-free-returnsarrow-backarrow-downarrow-left-longarrow-leftarrow-right-longarrow-rightarrow-upbag-activebag-inactivecalendar-activecalendar-inactivechatcheckbox-checkmarkcheckmark-fullclipboardclosecross-smalldownloaddropdowneditexpandhamburgerhide-activehide-inactivelocate-targetlockminusnotification-activenotification-inactivepause-shadowpausepin-smallpinplay-shadowplayplusprofilereloadsearchsharewishlist-activewishlist-inactivezoom-outzoomfacebookgoogleinstagram-filledinstagrammessenger-blackmessenger-colorpinterestruntastictiktok-defaulttiktoktwittervkwhatsappyahooyoutube
Experts / janvier 2017
Natalie Chladek, Global Newsroom

Les mains d’un runneur

Demandez à un coureur de vous parler de ce qu’il a de plus précieux, et il vous parlera... de ses mains !

Certes, ce sont les pieds de Chris Clark qui le portent dans les rues de Chicago en tant que membre dévoué du November Project et de San Francisco à Napa, en Californie, en tant que membre de l’équipe de relais Ultra Reebok Ragnar. 

Mais ce sont ses mains qui racontent son histoire, celle d’un homme qui a su trouver une famille dans le monde du sport. 

« Mes mains peuvent servir à travailler ou à me divertir, mais ce qui me paraît le plus précieux chez elles est leur capacité à donner ou recevoir une chaleureuse accolade. »

Chris Clark figure dans le spot publicitaire « Hands », dans le sillage de la campagne Reebok 2017 « Be more human » (révélez ce qui est en vous). Dans cette vidéo, nos mains sont mises en valeur et sont le témoin de nos efforts, de nos réussites et de nos échecs.   

Les mains de Chris Clark montrent les séquelles de l’hiver de Chicago quand on ne porte pas de gants.  Elles racontent aussi son itinéraire sportif et les avantages qu’il en a tirés sur le plan physique, social et psychologique. 

Alors que le running est souvent considéré comme une activité solitaire, Chris Clark s’y est fait des amis, s’est motivé et a développé un esprit d’équipe en participant à des séances matinales et en partageant une camionnette, une nuit blanche et 300 km avec ses co-équipiers de Ragnar.

« Mes mains sont synonyme de soutien et d’affection envers mes amis, ma famille et mes proches, tout en étant à la hauteur de mes objectifs physiques et de mes défis d’endurance.

En tant que membre de November Project, des groupes gratuits de motivation sportive, Chris Clark va plus loin que le simple engagement sportif.  

« Le sport m’a toujours beaucoup ennuyé a moins d’avoir un but précis à atteindre.  

November Project m’a donné un cadre beaucoup plus large et chaleureux.  Nous nous soutenons mutuellement, c’est très encourageant. »

La philosophie de November Project est qu’il vaut mieux être ensemble. Elle s’exprime de nombreuses façons, depuis les tapes dans les mains à chaque tour de piste jusqu’à l’échauffement en sautant et en chantant qui précède chaque séance.

Mais rien n’exprime mieux cet état d’esprit que le nombre d’accolades données à chaque séance : pour se dire par exemple bonjour, bravo, ou à bientôt.

Ces accolades confirment les convictions de Chris Clark, à savoir que les mains peuvent faire beaucoup de bien. 

« November Project exploite certaines valeurs que j’applique au quotidien.

Rien ne vaut une accolade. Et je souhaite que ce contact physique de ma main aide à répandre de la gentillesse et de la compassion dans le monde entier. »

Vous aussi, vos mains en disent long sur vous ?  Partagez votre histoire en tweetant @Reebok et en taggant #BeMoreHuman.

Experts / janvier 2017
Natalie Chladek, Global Newsroom