alert-erroralert-infoalert-successalert-warningbroken-imagecheckmarkcontact-emailcontact-phonecustomizationforbiddenlockedpersonalisation-flagpersonalizationrating-activerating-inactivesize-guidetooltipusp-checkmarkusp-deliveryusp-free-returnsarrow-backarrow-downarrow-left-longarrow-leftarrow-right-longarrow-rightarrow-upbag-activebag-inactivecalendar-activecalendar-inactivechatcheckbox-checkmarkcheckmark-fullclipboardclosecross-smalldownloaddropdowneditexpandhamburgerhide-activehide-inactivelocate-targetlockminusnotification-activenotification-inactivepause-shadowpausepin-smallpinplay-shadowplayplusprofilereloadsearchsharewishlist-activewishlist-inactivezoom-outzoomfacebookgoogleinstagram-filledinstagrammessenger-blackmessenger-colorpinterestruntastictiktok-defaulttiktoktwittervkwhatsappyahooyoutube
CrossFit® / mars 2016
Maureen Quirk, Global Newsroom

16 CHOSES À RETENIR DE L’OPEN 2016 DES REEBOK CROSSFIT GAMES

Ça y est, l’Open de CrossFit 2016 est déjà fini.

Une année de plus dans les annales.

Que vous vous soyez qualifié pour les Regionals ou que vous soyez revenu à votre routine, ne tournons pas la page de l’Open sans nous remémorer quelques moments forts. De toute façon, difficile de tourner la page alors que le WOD 16.5 nous a laissé tellement de courbatures :-)

Voici notre top 16 des choses à retenir de l’édition 2016.

1.       Les « indices » de Dave Castro sur Instagram. Et oui, nous avons mis « indices » entre guillemets parce qu’ils ne vous aideront en fait jamais à deviner de quoi le WOD sera fait ! Jamais.

 

2.       Quand on fait un Open tout entier sans un seul burpee... (souvenir souvenir 2015 !), on paie l’addition l’année d’après.

 

3.       Entraînez-vous aux box jumps pour l’Open 2017...

 

4. Les mouvements ne sont jamais aussi faciles qu’ils en ont l’air sur les comptes Instagram des champions.

 

5. Le mot « arbitre » prend un nouveau sens dans le cadre de l’Open. On est à la fois arbitre, à la fois supporter. Choisissez un bon arbitre, et soyez un bon arbitre.

 

6. 14 kilos ? Pas besoin d’avoir peur, sauf quand il s’agit de faire des squat cleans.

 

7. Ne sous estimez pas la catégorie Scaled. Les WOD Scaled peuvent aussi faire très mal.

 

8. Personne ne vous connaît mieux que vous-même. Écoutez les conseils des autres, mais faites surtout confiance à votre instinct.

 

9. Prévoyez toujours un plan B. Si vous n’arrivez pas à tenir vos objectifs, ne paniquez pas. Rabattez-vous sur un objectif plus réaliste et continuez.

 

10. Chaque semaine, rien ne reflète mieux vos pensées que le compte Instagram de Champlain Valley CrossFit.

 

11. Dès que vous êtes en pleine action, vous oubliez que vous êtes en compétition et vous pulvérisez vos records.

 

12. Le formulaire papier ne suffit plus. Il faut aussi saisir ses résultats en ligne. Il y a toujours quelqu’un qui se fait avoir.

 

13. Le passé revient toujours vous hanter. Exemple : 16.5 = 14.5.

 

14. Le WOD de l’Open est toujours le meilleur et le pire moment de votre journée. En même temps.

 

15. Fêtez dignement la fin de l’Open. Allez dans un petit restaurant, prenez une bière ou posez un jour de congé pour vous remettre, vous l’avez bien mérité.

 

16. La meilleure façon de se préparer à l’Open : faites du CrossFit®.

 

CrossFit® / mars 2016
Maureen Quirk, Global Newsroom